Quand Rustin et Bénit répondent aux empoisonneurs

Une courte explication. L’Union des industries de la protection des plantes (UIPP) mérite cet autre nom qui lui a été attribué il y a fort longtemps : Union des industries pour la protection des profits. Sise à Boulogne-Billancourt, l’UIPP est un syndicat – mot trouble et facétieux – qui regroupe la quasi-totalité de l’agrochimie mondiale présente en France, dont Bayer-Monsanto, BASF, Syngenta.

Très embarrassée par l’étude de Rustin, Bénit ed al sur les dangers des SDHI, parue en octobre dernier, l’UIPP a lâché ses équipes, à commencer par ses innombrables communicants et trolls des réseaux sociaux. Il fallait bien répondre. Il fallait bien dire quelque chose. Non à nous, qu’ils savent hors de portée, mais à leurs troupes. Dans un ridicule texte anonyme – comme c’est pratique -, ils essaient de prouver qu’ils ont malgré tout raison. C’est ici et c’est magnifique.

Trois scientifiques de renom, Paule Bénit, Jorge Gallego et Pierre Rustin ont trouvé le temps de répliquer. On les remercie, car ils n’ont pas que cela à faire.

2 réflexions sur « Quand Rustin et Bénit répondent aux empoisonneurs »

  1. Merci Fabrice.

    Cela dit, le pouvoir de ces vidéos étant assez fort, ce serait intéressant si un de tes lecteurs ayant les compétences avait l’envie et les moyens (temps, matériel, compétences…) d’en faire une pour répliquer (ce n’est pas mon cas malheureusement).
    Qu’en dis-tu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *